. SBAPS - Spéléo Bugey Avant Pays Savoyard

.    SBAPS - Spéléo Bugey Avant Pays Savoyard

week end en ardeche Noel et carton pate

Le Sbaps s incruste en Ardèche... nous voila au camping de la rouvièrre , presque les pieds dans l eau , deux objectifs commun ce week end , aller descendre le fameux aven de noël et le dimanche en totale opposition au samedi , aller visiter le carton pate dénommé la "caverne du pont d arc".

le vendredi étant un jour "libre" ,et pour la moitié Ardèche en famille .

Nous voila donc ce samedi en présence de Annie, la gardienne du cadenas de l Aven qui du coup, après nous avoir guidé sur un petit chemin dans la garrigue , nous accompagne jusque l entrée de la cavité en nous racontant un peut l histoire de cet aven dont nous entendons parler depuis longtemps C est une trappe en fer fermée par un cadenas, un groupe est venu Deux jours avant et apparemment  a mal refermé le dit ....Annie peu contente se promet de leur faire la remarque ....et un bon message pour nous pour la sortie.

Annie nous quitte et c est parti pour la descente des 120 mètres de puits  .La cavité est équipée en broches, j équiperai le trou jusqu' en bas ,c est un équipement facile, les broches sont bien visible, peut de places des fois pour en même temps se longer et mettre les mousquifs du fractio , ce qui n est pas ennuyeux en soit mais disons que dans un P90 , tout de suite c est plus pareil ..bizarre non..? la descente se fait en enfilade , je suis concentré et surtout pour les trois jets du puits il est donné sur la topo 105 mètres de cordes , et la notre ne fait que 100. Ce qui donnera pour moi des équipements avec des fracs court , je ne pense qu 'a une chose , pourvu que je n arrive pas en bout de corde a 5 mètres du fond , ce serait balo ....

Le puits est divisé en trois parties , a partir de la deuxième sa s évase et sa commence a être impressionnant , les jets sont plein vide, le troisième c est le top , il fait 40 mètres et les parois s enfuient ....quand on ne s y attend pas , c est prenant ....Je descend doucement , le descendeur chauffe et ressent vu que point de lumières en bas une émotion , un pincement au cœur , j ai l impression de découvrir d être le premier ...je ne voit rien , ou plutôt si l immensité du vide et la ...respect....je suis tout petit et ne dit rien .

je prendrai pieds en voyant encore de la corde dans le sac ...oufff... la fiche d équipement est large ...

tout le monde descendra a la file et je vois tout ces petits points du bas....impressionnant...Angie fermera un peut les yeux ..Rodolphe lui qui fait du  canyon descendra tout chousse , fabrice et marie seront super concentrés , Jean marc prendra son temps et eva (16 ans) trouvera ça géniale

La visite de la cavité se fera doucement , ce sont de gros volumes , avec des concretionnements important mais très disparate , du co2 nous en auront pas mal et sa surprendra ceux qui n en n ont jamais vécu les effets , nous en avons parlé avant et heureusement au dire de fabrice , sinon ne sachant pas on pourrait vite paniquer ...il y en aura surtout dans la galerie blanche (descendante) , en remontant le fond sera plus cool et des poses nous feront reprendre une respiration normale ....Ce qui ne m empêchera pas de faire des clichers en prenant notre  temps , et surtout ..pour la petite histoire , de m apercevoir en fond de cavité que je n avais pas mis la carte mémoire visible au fond du sac  ....et oui ..l effet CO2 surement ...Ce qui valu a notre équipe photo (herve angie et eva) de rebrousser chemin en essayant de tout refaire et se refaire gazer dans la galerie blanche ...bref ....

nous retrouverons plus tard  l équipe entrain de se faire un café en bas du puits et la lente remontée commence ...je remonterai le premier et attendrai en haut du P90 ou tout c est à peut près  bien passé , a part eva qui est remontée avec un mal de crane et une envie de vomir due surement au C02 mais avec le sourire quand même....et une fois tout en haut ce sera quelques cadavres bien claqué qui seront étalés autour de l entrée ...une fois aux voitures , une bonne binouze bien fraiche sortie du camion de Rodolphe nous réconciliera avec cette remontée ....tout aussi impressionnante que la descente ..De bon souvenirs pour tout le monde .....avec ensuite une bonne soirée bien arrosée...

Conclusion: le CO2 gâche la visite c est dommage mais c est l Ardèche , et la majorité d entre nous trouve que st marcel est beaucoup plus joli au niveau de la fréquence et importance des concrétionnements , après on ne parcoure pas la même distance dans les deux cavités , par contre elle est intéressante juste pour le puits .....et ses volumes . ...a refaire ou faire plutôt en hivers , pour mieux apprécier (sans gaz)

....Le lendemain nous ferons la repro de chauvet .....je ne ferai pas de commentaires sur une entreprise privée qui exploite une découverte de bénévole avec comme outil de travail une construction faite avec nos impôts .....mais ....franchement l aven de noël c est quand même autre chose , sans passerelles et sans résines ....mais du CO2....

 

 

les playmobiles ...

 

DSCN0498 (500x277).jpg

 

 

Le puits dans le premier jet
DSCN0506 (500x312).jpg

 

 


                                 SAM_1739 (333x500).jpg

 

 

 


                                      SAM_1746 (333x500).jpg

 

 



29/05/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres