. SBAPS - Spéléo Bugey Avant Pays Savoyard

.    SBAPS - Spéléo Bugey Avant Pays Savoyard

Mai 2017


week end en ardeche Noel et carton pate

Le Sbaps s incruste en Ardèche... nous voila au camping de la rouvièrre , presque les pieds dans l eau , deux objectifs commun ce week end , aller descendre le fameux aven de noël et le dimanche en totale opposition au samedi , aller visiter le carton pate dénommé la "caverne du pont d arc".

le vendredi étant un jour "libre" ,et pour la moitié Ardèche en famille .

Nous voila donc ce samedi en présence de Annie, la gardienne du cadenas de l Aven qui du coup, après nous avoir guidé sur un petit chemin dans la garrigue , nous accompagne jusque l entrée de la cavité en nous racontant un peut l histoire de cet aven dont nous entendons parler depuis longtemps C est une trappe en fer fermée par un cadenas, un groupe est venu Deux jours avant et apparemment  a mal refermé le dit ....Annie peu contente se promet de leur faire la remarque ....et un bon message pour nous pour la sortie.

Annie nous quitte et c est parti pour la descente des 120 mètres de puits  .La cavité est équipée en broches, j équiperai le trou jusqu' en bas ,c est un équipement facile, les broches sont bien visible, peut de places des fois pour en même temps se longer et mettre les mousquifs du fractio , ce qui n est pas ennuyeux en soit mais disons que dans un P90 , tout de suite c est plus pareil ..bizarre non..? la descente se fait en enfilade , je suis concentré et surtout pour les trois jets du puits il est donné sur la topo 105 mètres de cordes , et la notre ne fait que 100. Ce qui donnera pour moi des équipements avec des fracs court , je ne pense qu 'a une chose , pourvu que je n arrive pas en bout de corde a 5 mètres du fond , ce serait balo ....

Le puits est divisé en trois parties , a partir de la deuxième sa s évase et sa commence a être impressionnant , les jets sont plein vide, le troisième c est le top , il fait 40 mètres et les parois s enfuient ....quand on ne s y attend pas , c est prenant ....Je descend doucement , le descendeur chauffe et ressent vu que point de lumières en bas une émotion , un pincement au cœur , j ai l impression de découvrir d être le premier ...je ne voit rien , ou plutôt si l immensité du vide et la ...respect....je suis tout petit et ne dit rien .

je prendrai pieds en voyant encore de la corde dans le sac ...oufff... la fiche d équipement est large ...

tout le monde descendra a la file et je vois tout ces petits points du bas....impressionnant...Angie fermera un peut les yeux ..Rodolphe lui qui fait du  canyon descendra tout chousse , fabrice et marie seront super concentrés , Jean marc prendra son temps et eva (16 ans) trouvera ça géniale

La visite de la cavité se fera doucement , ce sont de gros volumes , avec des concretionnements important mais très disparate , du co2 nous en auront pas mal et sa surprendra ceux qui n en n ont jamais vécu les effets , nous en avons parlé avant et heureusement au dire de fabrice , sinon ne sachant pas on pourrait vite paniquer ...il y en aura surtout dans la galerie blanche (descendante) , en remontant le fond sera plus cool et des poses nous feront reprendre une respiration normale ....Ce qui ne m empêchera pas de faire des clichers en prenant notre  temps , et surtout ..pour la petite histoire , de m apercevoir en fond de cavité que je n avais pas mis la carte mémoire visible au fond du sac  ....et oui ..l effet CO2 surement ...Ce qui valu a notre équipe photo (herve angie et eva) de rebrousser chemin en essayant de tout refaire et se refaire gazer dans la galerie blanche ...bref ....

nous retrouverons plus tard  l équipe entrain de se faire un café en bas du puits et la lente remontée commence ...je remonterai le premier et attendrai en haut du P90 ou tout c est à peut près  bien passé , a part eva qui est remontée avec un mal de crane et une envie de vomir due surement au C02 mais avec le sourire quand même....et une fois tout en haut ce sera quelques cadavres bien claqué qui seront étalés autour de l entrée ...une fois aux voitures , une bonne binouze bien fraiche sortie du camion de Rodolphe nous réconciliera avec cette remontée ....tout aussi impressionnante que la descente ..De bon souvenirs pour tout le monde .....avec ensuite une bonne soirée bien arrosée...

Conclusion: le CO2 gâche la visite c est dommage mais c est l Ardèche , et la majorité d entre nous trouve que st marcel est beaucoup plus joli au niveau de la fréquence et importance des concrétionnements , après on ne parcoure pas la même distance dans les deux cavités , par contre elle est intéressante juste pour le puits .....et ses volumes . ...a refaire ou faire plutôt en hivers , pour mieux apprécier (sans gaz)

....Le lendemain nous ferons la repro de chauvet .....je ne ferai pas de commentaires sur une entreprise privée qui exploite une découverte de bénévole avec comme outil de travail une construction faite avec nos impôts .....mais ....franchement l aven de noël c est quand même autre chose , sans passerelles et sans résines ....mais du CO2....

 

 

les playmobiles ...

 

DSCN0498 (500x277).jpg

 

 

Le puits dans le premier jet
DSCN0506 (500x312).jpg

 

 


                                 SAM_1739 (333x500).jpg

 

 

 


                                      SAM_1746 (333x500).jpg

 

 


29/05/2017
1 Poster un commentaire

traverssée Conche - Rochance

nous voila parti (Herve, Angie, Marie, Fabrice, Rodolphe (un canyoneux) et eric) a la conche, la troisième entrée du réseau de la falconnette nous avons appris il y a peu que le gshl avait rééquipé le trou pour le congrès, on ne sai pas trop ce que nous allons faire , le but étant pour fabrice et Rodolphe, angie et marie  de manipuler.

nous voila donc a descendre les enfilades de puits de la conche jusque -145. Arrivé en bas je propose une balade dans la grande galerie qui va vers la deuxième entrée  ,ou aller voir la base du P50 le puits du pont de singe en amont du réseau , on décide la deuxième solution, méandre, contorsion, coincement de Rodolphe , quelques ratés et recherche de passage et nous voila a ce puits , il a la particularité d avoir un câble qui le traverse de part en part, d ou le non de pont de singe , et la corde est au milieu de ce pont qui est a une dizaine de mètre au dessus du fond du puits , ... la remontée des puits successifs nous amène a la sortie de la rochance une autre entrée de la falco, question est posée , on remonte par là ou demis tour ..vu que nos sbirs aiment le changement , on décide de remonter par la rochance , à six sa va être long mais bon....on remonte doucement tout ça ,persso c est ce qu il y a de plus beau dans cette sortie , un très beau puits bien rond et vaste nous amène a un autre joli puits de 30 mètres , après quelques remontées nous arrivons dans  la plus grande salle du réseau , "la salle manu cavey " en hommage à un spéléo du gshl décédé dans un canyon , de là un beau P20 plein vide remonte dans le plafond de la salle et une enfilade de puits moyen et mini galerie nous fait sortir 7 heures plus tard a la rochance . C est une entrée que j avais géo localisé en 2012 pour le gshl , une équipe était allée en dessous en faisant le même parcours que nous venions de faire et j étais au dessus avec les antennes que j avais fabriqué pour le ssf , un système inventé par raphael chevalier de haute savoie qui fonctionne avec les tps du ssf , simple facile de mise en place en dessous et efficace ....l estimation a l époque avait été a 9metres de profond a un endroit précis ,  a 50 cm près en profondeur ce fu bon , technique que nous avons reproduit a l arcanière et qui c est avéré efficace aussi ...Une jolie sortie , qui en principe se fait dans l autre sens , et surtout qui a bien fait manipuler nos playmobiles .....et oui ..la prochaine c est l aven de noel ...donc ..maitrise maitrise...

 

                         descente par la conche

                        SAM_1686 (400x267).jpg

 

                  remontée par la rochance
                  SAM_1702 (267x400).jpg

 

les playmobiles et bilette....
SAM_1713 (500x333).jpg


22/05/2017
0 Poster un commentaire

exos sur le site de la cascade

de joyeux banbins en mode .....amusement....

 

http://dai.ly/k5oadT8vGfCHp9n2VOD

 

Capture (2) (640x368).jpg

 

 

 

 


19/05/2017
1 Poster un commentaire

Gold : desob

nous avons prévu avec Biel , le tché ds collines de sciou blanc d aller continuer notre desob de la dernière fois -article avril-

rdv pris , et nous voila a nous garer devant des camions du conseil général et toute la clic, sont juste entrain de bosser a 20 mètres de notre trou , inutile de dire que nous n allons surtout pas sortir le perfo et tout ce qui va avec , c est en sifflant discrètement que nous partirons loin, beaucoup plus loin......Biel en route m emmène voir une découverte de son cru ,sur le chemin nous rencontrerons des passionnés de fleurs et trouvaille d un spécimen rare d orchidée....... après échange et discussion , nous voila en  bartasse  et je met le nez dans un trou terreux, vu sur une faille et sa descend facile de 15 mètres , a voir , a desober , encore et toujours .  au retour je branche biel pour essayer de revenir avec comme indic le soleil ....berf 30 minutes après on monte sur un lapiaz et la on se rend compte que l on es pas du tout dans la bonne direction, on c est paumé et biel a pas pris la voiture au gps , plein nord dans la broussaille on retrouvera la route 45 min plus tard .....alors qua l allée on a mis 20 min avec le gps pour aller au trou terreux...PFfff

ensuite direction gold, une faille qui descend de 20 mètres que nous avons commencé a désobstruer , faille située a l est du massif de sciou , idem....bartasse et en gros vu l épaisseur de la végétation , compter 30 minutes pour faire 100 mètres avec un gps , sans il est impossible de trouver les trous ....desob fabrication d un mur pour les éboulis et découragement , les pailles ont aucune efficacité dans la calcite , du coup nous n avancerons pas beaucoup la faille est visible et s élargie au bout de 2 mètres , mais voila ...bref , le retour ce ferra pareil au jugé et bis répétita , vu que biel a pas pris le chemin au gps , rebelote on se paume , on se dirige vers le soleil mais il est bizarre , il bouge , la bartasse est épaisse et bingo ....on tombe sur un trou ....je m équipe je descend, un joli puits de 13 mètres très concrétionné , mais bouché au fond ..on le baptise "cooper" la bète ....

retour avec les sacs dans la véget ....bien crevé...

 

 

le cooper

 

copper (4) (500x375).jpg

 

 

orchidée rare imitant l abeille ....
P5091039 (281x500).jpg

 

 

un puits de 15 metres en dessous...
 P5091041 (500x375).jpg

 

gold


P5091058 (375x500).jpg

 


11/05/2017
0 Poster un commentaire

balade au réseau sup maramoy .

nous allons faire une petite virée avec angie au Maramoy , le LGG du bausset fait une sortie club et nous y a invité . C est un gouffre de 20 mètres de diamètres et 30 de profond en gros , une superbe galerie ancienne est visitable et un réseau sup après quelques ressauts ..Le reste est après un plan incliné sur une centaine de mètres qui descend mais très souvent gazé ce qui en fait un gouffre dangereux et peut visité .Vu les dimensions  C est surement l amont d un immense réseau non découvert a ce jour malgré les générations qui ce sont succédées. certains pensent que sa rejoindrai le réseau mythique de la tête de cade , réseau situé sous sciou blanc de 3 km découvert lors du percement du canal de Provence, a l époque avant les années 80 un club a été averti par la société et leur a donné un temps tres court pour explorer avant de reboucher , Le club concerné a tant bien que mal mené l enquête en gardant pour eux cette première .Malheureusement il leur a manqué du temps , seul 3 km ont été découvert avec des remontées de puits estimés a 80 m vers la surface et arrêts sur rien dans des galeries .A l époque il aurait fallu être nombreux vu le temps imparti , mais voila ....le spéléo a du caractère....et du coup , la topo est incomplète , et le réseau refermé a jamais ....un accès potentiel est cherché même encore maintenant au dessus de ce réseau sur le plateau , des prises de vue avec camera thermique ont même été menées avec un hélico , sa rigole pas ds le sud , et chaque pierres est encore retournée.....mais voila..rien... Il faudrait aller travailler au fond du fond du maramoy , mais ce fond est toujours tres gazé ce qui en fait qlq chose de quasi impossible , après , si le fond du maramoy rejoint la tête de cade on peut supposer que celui ci est aussi fortement gazé .....donc....

 

pour ceux que sa intéresserait , donc les quelques valeureux lecteur de ce blog , ci dessous un lien d un article de paul courbon sur le secteur de sciou blanc , qui fait parti du sc sannary qui bosse depuis les années 70 sur ce massif

 

http://www.chroniques-souterraines.fr/dossiers/Speleologie/01_Explorations/2008sioublanc.pdf

 

 

voici ci dessous quelques clichés de ce réseau sup avec mon "échelle" préféré.....

 

         SAM_1567 (2) (500x368).jpg

 


SAM_1570 (500x500).jpg

 


                                 SAM_1582 (432x500).jpg

 


         SAM_1587 (640x427).jpg

 


                                         SAM_1603 (346x500).jpg


11/05/2017
1 Poster un commentaire